* *
* *
genealogie

CONSCRITS SERRURIERS

DIVERS DOCUMENTS

RECENSEMENTS

Histoire locale

Géographie 01

Histoire locale 01

Histoire locale 02

Histoire locale 03

Histoire locale 04

Histoire locale 05

Histoire locale 06

Histoire locale 07

Histoire locale 08

Histoire locale 09

Histoire locale 10

Histoire locale 11

Histoire locale 12

Recherche



Webmaster - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 10 membres


Connectés :

( personne )
Histoire locale 12 - INVENTAIRE LABOUREUR TISSERAND

  INVENTAIRE APRES DECES D’UN LABOUREUR- TISSERAND : 17 SEPTEMBRE 1742

 

Antoine LARTISIEN tisserand demeurant à MARTAIGNEVILLE SUR MER, époux de Catherine BARBE est décédé. Cette dernière mère et tutrice de Catherine LARTISIEN. Mais c’est François LEFEBVRE ou LEFEBURE le curateur de la jeune Catherine. Il est nommé à la fin du document en tant que créancier, c’est lui et non la mère de l’enfant qui gérait ses biens.

 

Cuisine :

 

1 Crémaillère estimée 10 sols

2 chenets, une paire de pinces et 1 gril estimés 15 sols

2 marmites estimées 2 livres

3 chaudrons d’étain et 1 de fer estimés à 5 livres

2 poêles estimées à 1 livre 10 sols

2 lampes estimées à 1 livre 5 sols

Vaisselle et poterie de terre estimées à 1 livre 5 sols

Vaisselle de valeur estimée à 1 livre

1 chandelier de cuivre estimé à 5 sols

2 platines d’airain estimé à 4 livres

1 seille et 1 seau estimé à 2 livres

32 livres d’étain estimé à 15 sols la livre, soit 24 livres

2 tables et 1 banc estimés 1 livre 5 sols

6 chaises estimées à 18 sols

1 louchet et 1 cognée, 1 serpe estimés à 3 livres

1 boisseau estimé à 5 sols

1 chevine ? et 1 batelet, 2 petites balances au beurre estimés 10 sols

1 petite cuve et 2 planches estimées 2 livres

1 cuve à faire la lessive estimée 3 livres

 

Dans l’atelier de tissage :

 

2 douzaines de chemises à usage d’homme estimées 24 livres

1 drap de parement estimé à 4 livres

5 draps de lin estimés à 10 livres

4 paires de drap de toup (1) estimé à 8 livres

Une demi-douzaine de serviettes avec 4 aunes (2) de serviette et 2 nappes de serviettes estimées à 7 livres

3 nappes de lin estimées à 1 livre

1 pièce de linet (3) estimé à 35 livres

23 livres de ficelle estimées à 20 sols la livre,

 

1 vieux métier de tisserand avec les outils estimé à 4 livres

2 coffres de bois de chêne estimé à 6 livres

1 garde- manger estimé à 1 livre

3 barriques ? au cidre estimées à 12 livres

2 vieux habits, 1 veste et 1 culotte estimés à 8 livres

1 paire de souliers  estimée à 1 livre

1 paire de bas estimée à 10 sols

1 chapeau estimé à 1 livre 10 sols

.

Echantillons de toiles anciennes au Musée de ST VALERY EN CAUX

.

                                INVENTAIRE-LABOUREUR-Musee-de-St-Valery-en-Caux.gif

 

 

.

Grange

 

2 tamis un de crin et 1 de soie estimés  à 15 sols

2 vieux paniers estimés à 2 sols

1 pressoir au cidre avec une auge à battre les pommes estimé à 10 livres

1 vache âgée de 13 ans estimée à 30 livres

1 veau de lait estimé à 6 livres

1 génisse âgée de 2 ans estimée à 20 livres

6 bottes de laine estimées à 30 livres

3 cens de blé de moisson estimé à 30 livres le cens le total 90 livres

1 cens d’avoine estimé à 20 livres

30 livres de  botte de lin  estimé à 10 sols la botte, total 15 livres

6 boisseaux de grain de lin estimé 30 sols le boisseau, soit 9 livres

1 grible au blé estimé 1 livre

6 poules estimées à 1 livre 10 sols

3 ruches de mouche à miel estimées 12 livres les 3

 

Il s’est trouvé 300 livres d’argent monnaie en la maison du feu Antoine LARTISIEN.

 

Il est dû à François LEFEBURE et à sa sœur la somme de 166 livres (curateur des enfants mineurs)

Il est dû au laboureur 17 livres tant pour le labour que pour le charriage

Il est dû pour la taille que pour le sel 20 livres.

 

(1)  Toup ou Etoupe : résidu de chanvre

(2)  Aune : mesure de tissus correspondant à environ 1m20

(3)  Lin sauvage

 

 

 

Note du webmestre : nous vous invitons à comparer les prix des rubriques les plus onéreuses : 30 ou 35 livres pour une pièce de tissu en « linet », 6 bottes de laine, mais aussi un cens de blé ou une botte de lin ; Seule la vache de 13 ans vaut le même prix.

Le tisserand ne pouvant à la fois tisser et labourer son champ, il sous-traitait le travail de la terre (17 livres pour le laboureur)

Les impôts équivalent au prix d’une génisse de 2 ans.

 

 

Source : Notariat d'AULT aux A.D. d'AMIENS 


Date de création : 25/10/2016 @ 21:03
Dernière modification : 25/10/2016 @ 21:16
Catégorie : Histoire locale 12
Page lue 16 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^